Winnie Mandela : Une destinée faite de challenges

Winnie Mandela : Une destinée faite de challenges

Winnie Mandela : Une destinée faite de challenges

Écrit par Amy Dem

mai 2, 2021

On dit que derrière un grand homme, se cache une grande femme

Winnie Madikizela Mandela, surnommée « Mother of the Nation » est une figure puissante du continent africain. Epouse du célèbre homme politique Nelson Mandela, avec qui elle a été mariée de 1958 à 1996 (soit durant 38 ans), Winnie Mandela s’est faite connaitre à un jeune âge et est aujourd’hui reconnu pour les nombreux combats qu’elle a mené (racisme, apartheid, injustice sociale …).

Dès sa jeunesse, le destin de cette femme engagée à inexorablement été lié à celui de son pays. Elle a réussi l’exploit de mener de front des combats, dans différents pans de la sociétés (politique, économie, sociale… comme nous le développerons plus loin), à intensité égale.

Toutefois, le plus grand d’entre eux restera : la lutte pour la libération de son (ex) époux de l’époque, le très célèbre Madiba que nous ne présentons plus. Dans les années 90, elle sera mise en cause dans divers scandales, ce qui en fera à partir de là une figure controversée au sein même de la communauté noire. On lui reprochera notamment de s’être radicalisé et d’avoir un discours haineux anti-blanc. Elle sera traitée de passionaria par certains, et de personnalité corrompue par d’autres.

Cet article n’a pas pour vocation de s’épancher sur ces scandales, mais plutôt de mettre en lumière le parcours de cette héroïne. Une héroïne qui a su faire bouger les lignes de son pays, pas seulement en paroles, mais en actes.

Focus sur 2 faits marquants et indélébile de la vie de Winnie Mandela

 

1.Une jeune fille de la campagne, qui deviendra la première assistante sociale noire du pays

Winnie Mandela née en 1936 et grandit dans un village nommé Bizana (aujourd’hui localisé dans la province du Cap-Oriental). Assez timide et garçon manqué durant sa jeunesse, rien ne prédestinait la jeune Winnie à un tel destin. Dans les années -50, elle entreprendra des études pour devenir travailleuse sociale, à une époque ou rappelons-le, les noirs en général, homme ou femmes, avaient très peu de droits :  l’apartheid et la ségrégation raciale faisaient rage. Son diplôme obtenu avec brio, elle travailla à l’hôpital de Baragwanath, à Soweto.

En étant la première femme noire à obtenir un poste d’assistante sociale en Afrique du sud, elle est placée au rang d’étoile montante au sein de la communauté et marque dès l’ores l’histoire de son pays. Elle devient adulée, admirée et une source d’inspiration, d’espoir pour la jeunesse noire du pays.

Winnie Mandela, 11955, 1ere assistante sociale noire du pays

Winnie Mandela, 11955, 1ere assistante sociale noire du pays

Sa rencontre puis son mariage en 1958 avec Nelson Mandela , à l’époque figure de proue de l’African National Congress (ANC)  la propulsera en première ligne de front dans l’activisme politique. Dès cet instant, elle s’engagera officiellement dans la guerre contre le régime d’apartheid, régime conceptualisé pour la première fois sur le territoire sud-africain en 1948.

 

2. Une femme militante, qui dédiera sa vie au combat politique

Juste après leurs union en 1958 et aux côtés de son époux (de 18 ans son ainé), la jeune Winnie, à l’époque âgée de 21 ans refusera très vite de perdre son identité. Madiba etait connu pour être très charismatique et animé d’un grand zèle pour le combat politique. Cela la poussera à s’affirmer d’autant plus dans ses idéaux et aussi dans le militantisme. La jeune fille timide qu’elle était a laissé place à une femme de conviction. Peu de temps après son mariage, elle réalisera que le combat politique occupe une place très importante dans la vie de son mari, et dans sa propre vie, au détriment d’une vie de famille « classique » telle que nous l’entendons.

Quelques années après son mariage, elle déclarera :

Pendant la courte période que j’ai passé avec lui (NDRL Nelson Mandela), je n’ai pas tardé à comprendre avec quelle rapidité j’allais perdre mon identité à cause de sa forte personnalité. Vous vous fondiez tout simplement en un appendice de Mandela, sans nom et sans individualité propres : vous étiez la femme de Mandela, l’enfant de Mandela, la nièce de Mandela… Se développer à l’ombre de sa gloire était le plus simple des cocons pour se protéger du public menaçant ou pour renforcer votre ego éteint. Je m’étais promis que ce ne serait pas mon cas.

6 ans seulement après leurs unions, soit en 1964, Nelson Mandela est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assorti de travaux forcés, laissant Winnie avec des fillettes à élever, seule. Madiba ne sortira de détention que 27 ans plus tard, en 1991. Après l’arrestation de son époux, la jeune femme sera dès lors assignée à résidence à son domicile, dans la ville de Bradford.

C’est dans les années -70 qu’elle devient réellement une figure de l’ANC, assurant la relève de Madiba. Son militantisme anti-apartheid prend une autre ampleur, et elle devient pour beaucoup de figures blanches de l’époque, la cible à abattre.

Winnie Mandela, 1985, femme de conviction

Winnie Mandela, femme de conviction 20/10/1985. © Sunday Times.

A noter que durant cette periode particulièrement douloureuse de sa vie, Winnie Mandela a subi de nombreuses pressions de la part du gouvernement (menaces, intimidation ou encore incarcération). Sa plus longue incarcération a duré 17 mois, et a été faite sous le régime de la torture. Elle dira dans un de ses ouvrages que cette expérience extrêmement difficile l’a transformée à tout jamais.

 

3. Le mot de la fin

Nous finirons par une citation de la « Mother of the Nations », qui a déclaré dans une de ses allocutions :

Ensemble, main dans la main, avec nos allumettes et nos colliers, nous libérerons ce pays

Cela s’est accompli. Aujourd’hui en 2021, sur le papier, l’Afrique du sud n’est plus sous le joug de l’apartheid, grâce à des personnes telles que Winnie Mandela qui ont payé le prix, un prix extrêmement lourd chargé de sacrifices. Elle nous a quitté en 2018 à l’âge de 81, et la rédaction d’African Heroes tenait à lui rendre hommage au travers de cet article.

On dit que « ce qui est fait n’est plus à faire ».Dans le cadre de l’émancipation du continent africain, cela fonctionne, à condition que la relève, la jeunesse, continue le combat que certaines personnes ont débuté. En 2021, le combat à plusieurs facettes : Combat pour l’éducation, pour la conscientisation, ou encore pour l’excellence…

 

SOURCES :
  • https://www.nofi.media/2018/04/winnie-mandela-vie-combat-images/51057
  • https://www.sowetanlive.co.za/opinion/columnists/2018-04-12-what-i-as-young-black-female-learned-from-winnie-madikizela-mandela/
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Winnie_Mandela
  • Une part de mon âme, Winnie Mandela, 1984

Restez connecté et ne manquez aucune de nos nouvelles publications

Denis Mukwegue: L’homme qui répare les femmes

Denis Mukwegue: L’homme qui répare les femmes

Denis Mukwegue: L’homme qui répare les femmes

Écrit par Amy Dem

janvier 12, 2021

Aujourd’hui, la rédaction d’African Heroes souhaite rendre hommage un homme au parcours inspirant, véritable héros du continent africain, le Docteur Denis Mukwegue.

1. Denis Mukwegue, un homme, une destinée

Notre héros né en RDC en 1955. Très tôt, il décide de s’orienter vers la médecine. Sa formation se passe entre la RDC, le Burundi, la France et la Belgique. Il obtient son diplôme en 1983 en Europe, puis décide de rentrer exercer dans son pays d’origine, sa mère patrie, la RDC.
A ce titre, il exercera à l’hôpital de Lemera, ville située au Sud-Kivu particulièrement touchée par les conflits armés qui frappe le Congo depuis plusieurs décennies.

Denis Mukwegue

Denis Mukwegue, un homme,une destinée

 

2. Un homme à la triple casquette

Gynécologue de formation, militant des droits de l’homme et pasteur , cet homme se bat sur différents terrains, pour la justice . Il agit auprès des femmes, les guérissant, les réparant, des sévices sexuelles qu’elles subissent. Dans un pays ou le viol est considéré comme une arme de guerre, une arme psychologique de destruction massive, c’est avec beaucoup de courage et de force que ce docteur agit à son niveau, pour tenter de rendre au femme la dignité et l’amour que certains ont tenté de s’accaparer, par la force.
Des crimes odieux sont perpétrés dans cette zone du monde depuis plusieurs décennies.
L’oeuvre du Docteur Mukwegue dans la vie de ces femmes est extraordinaire , plus que louable.
Cet homme a décidé de dédier sa vie à cette cause, et de faire des opération de réparations que très peu sont prêt à faire. Il est définitivement l’homme qui répare les femmes,
Celà fait plus de 20 ans qu’il lutte activement contre les mutilations génitales faites aux femmes.

Denis Mukwegue

Denis Mukwegue au Sud-Kivu

3. Discours de l’ONU: Prix Nobel de la Paix et un discours marquant

Fin 2018, il reçoit de la part de l’ONU, le prix Nobel de la paix qu’il partage avec la militante yézidie Nadia Mourad.
A ce titre, nos 2 héros sont conjointement distingués pour « effort pour mettre fin à l’utilisation des violences sexuelles envers les femmes comme arme de guerre dans les conflits armés ».

Nous finirons en vous partageant un extrait du discours qu’il a tenu lors de la remise de son prix.
Un discours absolument poignant

« Je m’appelle Denis Mukwegue. Je viens d’un pays, le plus riche de la planète. Pourtant, le peuple de mon pays est parmi les plus pauvre du monde.
La réalité troublante, est que l’abondance de nos ressources naturelles (or, coltan cobalt), et d’autre minerais stratégique alimente la guerre, source de la violence extrême et de la pauvreté abjecte en RDC.
Nous aimons tous les belles voitures, les bijoux, les gadgets. J’ai moi-même un smartphone.
Ces objets contiennent des minerais qu’on trouve chez nous, souvent extrait dans des conditions extrêmes par des enfants, jeune victime d’intimidation et de violence sexuelles[…]

Le prix Nobel de la Paix qui nous est décerné aujourd’hui n’aura de valeur réelle que si il peut changer concrètement la vie des victimes […] et contribuer à ramener la paix dans nos pays.
Alors, que pouvons-nous faire, ou bien, que pouvez-vous faire?
[…]
Agir, c’est un choix »

Un personnage véritablement inspirant qui marquera à tout jamais le Congo, l’afrique mais bien au delà, le monde entier.

Restez connecté et ne manquez aucune de nos nouvelles publications

8 héros qui nous ont quitté en 2020

8 héros qui nous ont quitté en 2020

8 héros qui nous ont quitté en 2020

Écrit par Amy Dem

décembre 12, 2020

Au-delà de la crise sanitaire que nous connaissons toutes et tous, l’année 2020 a été une année riche humaine. Une année dévorante.

La rédaction d’African Heroes a voulu rendre hommage à 8 héros qui nous ont quitté en 2020.

 

  1. Kobe Bryant, victime d’un crash d’avion

Le grand basketteur que nous connaissons, Kobe Bean Bryant né en 1978 à Philadelphie. En réalité, il a suivi les traces de son père, Jelly Bean Bryant qui  est lui-même un ancien basketteur, et qui a joué par le passé pour des clubs européens. Durant tout son parcours scolaire, notre héros a étudié et pratiqué le basketball au Lower Merion High School, en Pensylvanie. Il devient le numéro « 33 ». Il est nommé meilleur joueur de son lycée  en 1996, avec 2 883 points inscrits sous le maillot de la Lower Merion High School, Kobe Bryant est le meilleur marqueur de l’histoire de la vallée du Delaware. Il intègrera le NBA en 1997 et ce sera le début d’une belle carrière. Le grand basketteur nous a quitté le 26 Janvier 2020, à l’âge de 41 ans.

Kobe Bryant

Kobe Bryant

 

 

 

2. Breonna Taylor, décédée suite à une attaque policière à son domicile

C’est vraisemblablement l’une des morts les plus douloureuse et les plus controversées de cette année .

Breonna Taylor était une jeune femme de 26 ans, ambulancière de profession et vivant en couple avec un certain Kenneth Walker. Tristement célèbre aujourd’hui, elle est décédée dans les circonstances que nous connaissons tous et toutes (victime de 8 balles dans son propre lit alors qu’elle dormait à Louisville, Kentucky).Sa mort a eu lieu dans des circonstances insoutenable, et a eu un retentissement fort dans le pays, mais également outre atlantique. Elle est décédée le 13 Mars 2020 .

Breonna Taylor

Breonna Taylor

 

 

3. Manu Dibongo, décédé du covid19

Le Cameroun et l’afrique toute entière a perdu un pillier de sa musique. Manu Dibongo, surnommé Papagroove ou encore Papa Manu par certains était un musicien saxophoniste et chanteur, d’origine camerounaise. Le world musique et le Jazz étaient son dada. Il né à Douala en 1933, et décèdera ce 24 Mars 2020 en région parisienne, des suites de la pandémie de coronavirus. Une bien triste fin pour un si grand artiste, qui a su propulsé le continent sur le devant de la seine au travers de son art, art pour lequel il était reconnu internationalement. Une véritable pointure dans son domaine, voilà ce qu’il était. Et nous lui rendons hommage aujourd’hui.

Manu Dibango

Manu Dibongo

4. Georges Floyd, victime de violences policières 

« I can’t breathe ».

Ce sont les dernières paroles que Georges Perry Floyd a prononcé, lors de son interpellation qui a fini par sa mort, le 25 mai dernier à Minneaoplolis, USA. Une mort terrible, qui laisse orphelin 5 enfants. Une mort qui nous rappelle tant d’autres personnes, décédés dans les mêmes conditions, et dans ce même pays que sont les Etats-Unis d’Amérique.

George Floyd

 

5. Chadwick Booseman, décédé d’un cancer du colon

Chadwick Aaron Booseman est né en 1976. Sa carrière a littéralement décollée après la sortie du film Black Panther, dans lequel il jouait le rôle principal, celui du super héros, T’challa. Notre super héros. Comme vous le savez probablement, Chadwick Booseman luttait depuis 4 ans contre un cancer du colon, qui a finalement eu raison de lui, le 28 Aout 2020.  Ce héros n’a rien laissé paraitre et s’est battu, dans le plus grand des silences et jusqu’au bout.

Chadwick Boseman

Chadwick Boseman

 

 

6. Pape Diouf, mort du Covid19

Mababa Diouf , dit Pape Diouf, né en 1951 au Tchad. Issue d’une famille de militaire sénégalais,  il étudie les sciences politique en France puis choisi d’embrasser une carrière dans le domaine du port, et plus précisément dans le football. Il débute sa carrière en tant que journaliste sportif. De fil en aiguille, il devient agent sportif puis fini par être président du club français l’Olympique Marseillais. Un homme qui s’est donné les moyens de réaliser ses rêves et d’allier son métier et sa passion du sport. Un parcours honorable et inspirant.

Pape diouf

 

7. Mory Kanté, décédé des suite d’une longue maladie

Un monument de la musique africaine nous a quitté! La Guinée et l’Afrique ont perdu un très grand artiste.  Mory Kanté, interprète de la fameuse chanson « Yéké Yéké », qui l’a propulsé sur la scène international, n’est plus. A travers cette chanson, l’artiste a réussi le pari d’allier guitare électrique et musique africaine. Un véritable exploit à l’époque, et le succès fut immédiat: un véritable carton plein à l’international. Un artiste audacieux et au combien talentueux , qui a à sa façon révolutionné la musique africaine. Une perte immense pour l’Afrique et le monde.

Mory Kante

Mory Kante

8. ATT, décédé des suites d’une maladie

Amadou Toumani Touré est un homme politique malien, qui fut président du Mali de 2002 à 2012. A Noter qu’il fut l’un des chefs d’état  les plus populaire que le Mali n’aie jamais connu. Il était surnommé par certain « l’homme du consensus malien ». Il décèdera en Turquie le 10 Novembre 2020, après avoir apporté sa pierre à l’édifice dans la politique africaine.

ATT

 

Nous avons voulu à travers ces quelques lignes rendre un vibrant hommage à toutes ces personnes.  Puissent-elles être en paix.

Nous finirons par ce proverbe africain :

«Celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement.» »

A bon entendeur.

Restez connecté et ne manquez aucune de nos nouvelles publications

Les 8 plus grands héros panafricain de tout les temps

Les 8 plus grands héros panafricain de tout les temps

Les 8 plus grands héros panafricain de tout les temps

Écrit par Amy Dem

mai 17, 2020

Cher lecteurs, chères lectrices, la rédaction d’African Heroes Magazine est fière de vous présenter son premier TOP 8.

Aujourd’hui nous allons parler des grand héros panafricain, qui ont marqué non seulement leurs époque et leurs génération, mais l’humanité toute entière, par leurs courage et leurs détermination, sans faille. Les héros dont nous allons parler ont été jusqu’au bout de leurs conviction, pour certains d’entre eux au péril de leurs propre vies.

Nous sommes fiers de vous présenter le classement des « 8 plus grand héros panafricain de tout les temps », par African Heroes Magazine.

Qu’est-ce qu’un héros?

« Une personne qui se distingue par son grand courage, qui a accompli une action héroïque ».

La plupart d’entre nous avons (de près ou de loin) vécu/subi l’influence occidentale à travers notre éducation scolaire On nous a appris que les plus grands héros de ce monde n’étaient autres que Napoléon Bonaparte, Louis XIV, Jeanne d’Arc, ou encore, Charles de Gaulle, pour parler en terme plus contemporain.

On nous a même enseigné l’histoire des anti-héros, à savoir Hitler, Mussolini… Mais qu’en est-il de nos Héros africains et africaines? Le classement que nous vous proposons est bien entendu non-exhaustif, le nombre de héros africain étant bien évidemment supérieur à 8. Il y a tant de African Heroes!

1. Thomas Sankara

Incontestablement, Thomas Sankara arrive en tête de notre classement. Celui qui a renommé l’ex Haute-Volta en « Burkina Faso »(pays de l’homme intègre),a dirigé le pays de 1983 à 1987, année durant laquelle il a été assassiné. Il fut sans nul doute l’un des premiers dirigeant africain à prôner l’auto-suffisance alimentaire, comme voie d’accès vers la liberté des peuples africain. Intègre, vaillant et charismatique sont les qualités qui le définissaient. Ce héros continue d’inspirer la jeunesse africaine, et est devenu le symbole de la lutte contre la dette. Il a été l’initiateur du « produire en Afrique, transformer en Afrique et consommer en Afrique » à travers la mise en place d’un marché africain, et pour les africains.

On parle du Plan Marshall qui a refait l’Europe économique. Mais l’on ne parle pas du Plan africain qui a permis à l’Europe de faire face aux hordes hitlériennes lorsque leurs économies étaient menacés, leurs stabilités étaient menacées. Qui a sauvé l’Europe ? C’est l’Afrique. On en parle très peu. On parle si peu que nous ne pouvons, nous, être complices de ce silence ingrat. Si les autres ne peuvent pas chanter nos louanges, nous en avons au moins le devoir de dire que nos pères furent courageux et que nos anciens combattants ont sauvé l’Europe et finalement ont permis au monde de se débarrasser du nazisme.

Extrait du discours au sommet  d’Addis Abeba , 29 Juillet 1987

Thomas Sankara héros panafricain

Thomas Sankara en pleine allocution

 

2. Kwame N’Krumah

La seconde place de notre classement revient à Kwame Nkrumah. Il fut le premier président président du Ghana indépendant. Une Afrique fédérale à travers l’établissement des Etats-Unis d’Afrique: voici ce à quoi se résumait sa vision, son rêve ultime. L’union des peuples africain était son leitmotiv. Il a crée, au fil de ses discours et allocutions, le concept de  « Personnalité d’identité africaine », concept qu’il ne cessait d’évoquer dans ses allocutions. Jusqu’à aujourd’hui, il demeure une figure incontournable du panafricanisme.

Divided, we are weak. United, Africa could become on of the  greatest forces for good in the world

Extrait du livre: « I speak of freedom », Kwame N’Krumah, 1961

Kwame N'Krumah ou les Etats-Unis d'Afrique

Kwame N’Krumah ou les Etats-Unis d’Afrique

 

 

3. Patrice Lumumba

Autodidacte, panafricaniste, principale figure de l’indépendance du Congo-Belge et ex premier ministre congolais, Patrice Emery Lumumba s’est toujours férocement opposé à l’oppression du colonisateur Belge. En Avril 1958, il était invité par Kwame N’krumah à la première conférence africaine des Etats Africains Indépendants. Son discours d’indépendance du 30 Juin 1960, discours dans lequel il décrit sa vision d’un Congo libre politiquement et économiquement, est véritablement entré dans l’histoire. Très certainement que c’est ce même discours, qui a signé son arrêt de mort; un Congo libre et indépendant ne répondant nullement aux attentes ni aux besoins des occidentaux. Il sera assassiné le 17 Janvier 1961.

Ni brutalités, ni sévices, ni tortures ne m’ont jamais amené à demander la grâce, car je préfère mourir la tête haute, la foi inébranlable et la confiance profonde dans la destinée de mon pays, plutôt que vivre dans la soumission et le mépris des principes sacrés.

Extrait de la dernière lettre de Patrice Lumumba à sa femme , Pauline Lumumba, 1960

Patrice Lumumba héros panafricain

Patrice Lumumba ou le président autodidacte

 

4. Frantz Fanon

Frantz Ibrahim Fanon né Frantz Fanon est un psychiatre martiniquais anti-impérialiste et panafricain. Véritable autorité scientifique et intellectuelle, il s’est employé à montrer mais surtout à démontrer les dégâts psychique/psychologique de l’impérialisme occidental, autant sur le colonisateur que sur le colonisé. Ainsi, nous pourrions presque résumer son combat en une phrase: « Comment guérir le colonisé de son aliénation?

Si nous voulons répondre à l’attente de nos peuples, il faut chercher ailleurs qu’en Europe.

Frantz Fanon, grand intellectuelle de la cause africaine

Frantz Fanon, grand intellectuel de la cause africaine

 

5. Sekou Touré

Premier président de la Guinée indépendante, ce héros est ancrée dans la mémoire collective. Fervent panafricaniste, il est reconnu jusqu’à ce jour pour avoir osé dire NON au projet de communauté franco-africaine proposé par  le général de Gaulle. La Guinée accueilli sous la présidence de Touré diverses personnalités africaine en exil, telles que Nelson Mandela, les enfants de Patrice Lumumba ou encore l’artiste Miriam Makeba. Toutes ces personnes ont pu bénéficier de la citoyenneté guinéenne. Sékou Touré a engagé l’armée guinéenne dans la guerre d’indépendance de l’Algérie, au nom du principe de convergence des luttes africaine.

Nous préférons la pauvreté dans la liberté que l’opulence dans l’esclavage

Sékou Touré, l'homme qui accueilli les exilés africain

Sékou Touré, l’homme qui accueilli les exilés africain

 

6. Sylvanus Olympio

Issu d’un métissage et de surcroit profondément panafricain de par ses origines (né d’un père brésilien trafiquant d’esclave et d’une mère togolaise d’ethnie mamproussi , anciennement esclave), Sylvanus Olympio a œuvré pour l’unification des 2 Togo, (français et britannique) en tant que fervent indépendantiste,  avant même d’accéder à la présidence en 1958. Il est surnommé le Père du Togo, pays qu’il a brillamment mené à l’indépendance en 1960.

Le jour est venu, mais la nuit a été longue. Tant d’années avant d’avoir pu être compris, tant d’espoirs pour rester ferme tout au long de cette route semée de déceptions, tant de volonté pour connaître enfin cette heure que nous ne saurions vivre avec légèreté.

 Extrait du discours de proclamation de l’indépendance du Togo, le 27 Avril 1960

Sylvanus Olympio, panafricaniste de par son sang

Sylvanus Olympio, panafricaniste de par son sang

 

7. Julius Nyerere

Julius Kambara Nyerere né au Tanganyaka (Tanzanie actuelle) en 1922. L’état était à l’époque sous tutelle britannique. Il se battra pour l’Independence de cet état, et sa fusion avec la ville de Zanzibar, qui en ont fait plus tard la Tanzanie actuelle. Julius Nyerere partageait la vision d’un Afrique fédérale impulsée par Kwame N’Krumah. Il privilégiait cependant un fédéralisme régional à travers l’union des pays d’Afrique de l’est. Très tourné vers la justice social comme moteur du développement, le président Nyerere instaurera sous sa présidence le socialisme en Tanzanie, à travers la mise en place de coopératives d’État pour subvenir aux besoins des populations.

Sans unité, les peuples d’Afrique n’ont pas de futur, sauf comme perpétuelles et faibles victimes de l’impérialisme et de l’exploitation.

Extrait d’un discours du président Nyerere

Julius Nyerere, ou l'avènement de la justice sociale

Julius Nyerere

Julius Nyerere[/caption]

 

8. Modibo Keita

Grand visionnaire, d’ethnie bambara et digne descendant des bâtisseurs de l’empire Mandingue Modibo Keita fut le premier président du Mali indépendant. Il était reconnu pour être un fervent « agitateur hostile à la colonisation », luttant sans relâche contre l’instauration de la Françafrique. Modibo Keita proposera un grand nombre de recommandations qui seront finalement instituées dans la charte de l’Organisation de l’Unité Africaine, signée en 1963 à Addis-Abeba.

Nous avons estimé  et nous estimons encore que c’est dans l’unité que l’Afrique doit résister à l’emprise des forces impérialiste

Extrait du discours de proclamation de l’indépendance du Mali, 1960

Modibo Keita héros panafricain

Modibo Keita ou NON à la politique de la Françafrique

 

De grands hommes , qui ont fait de grande choses, dont nous parlons encore aujourd’hui en 2020. Et toi, qui est ton African Heroes par excellence? Nous attendons vos commentaires.

 

SOURCES :
  • https://www.ina.fr/audio/PH909013001
  • https://fr.allafrica.com/stories/202004270942.html
  • https://www.babelio.com/auteur/Frantz-Fanon/3286/citations
  • https://www.bing.com/videos/search?q=lumumba+premier+ministre+congolais&docid=608039683784837873&mid=16DAF995BA6C6BEC64E416DAF995BA6C6BEC64E4&view=detail&FORM=VIRE
  • http://www.thomassankara.net/biographie-de-thomas-sankara/

Restez connecté et ne manquez aucune de nos nouvelles publications

Mansa Moussa, ou l’histoire d’un roi méconnu

Mansa Moussa, ou l’histoire d’un roi méconnu

Mansa Moussa, ou l’histoire d’un roi méconnu

Écrit par Amy Dem

avril 26, 2020

Empereur Moussa

Kankou Moussa,  le Lion du Mali ou le Seigneur des mines. Tant de patronyme héroïque qui désignent l’un des plus grands empereurs que l’Afrique aie jamais connu. Mansa Moussa (qui signifie littéralement « le Roi Moussa ») est un empereur malien ayant vécu de 1280 à 1337.Il a accédé au trône en 1312, à l’âge de 32 ans.

King Mansa Musa

King Mansa Musa

Cette personnalité, malheureusement très peu évoqué dans les manuels d’histoire, a marqué non seulement l’Afrique, mais l’humanité toute entière, notamment grâce à sa fortune colossale, aujourd’hui estimée à plus de 400 milliard de dollars (300 milliard d’euros actuel) ; Se plaçant ainsi devant John D. Rockefeller (340 milliards de dollars) ou encore Andrew Carnegie (310 milliards de dollars)

D’après plusieurs historiens, il n’est pas aisé d’établir la filiation exacte du Lion du Mali. Toutefois, sans parler de filiation directe, il apparait que Mansa Moussa est (par le système de transmission du pouvoir) est un des descendant de Soundjata Keita.

Un Royaume en Or

Au XIIIe siècle, L’empire du Mali (ou encore communément appelé Empire Mandingue), fondé par Soundjata Keita, est composé de l’actuel Mali, ainsi que d’autres états actuels, comme le montre la carte ci-dessous.

A l’époque, l’empire était considéré comme un eldorado, et il devait sa grandeur aux très nombreux gisements aurifères présent sur son sol. Les sujets du Roi, dans une très grande majorité, travaillaient à l’exploitation et au traitement de l’or dans le pays. Cette chaine de production a naturellement donnée naissance au développement des exportations. Ce point sera développé plus tard.

Un homme, une fortune ?

A noter que Kanga Moussa n’est pas à l’origine de la fortune de l’empire mandingue en tant que tel. Son ancêtre, Soundjata Keita ainsi que les autres descendants de cette lignée ont fortement contribué à l’élévation de l’empire. Toutefois, l’empereur Moussa a participé à son agrandissement, en développant de fortes relations diplomatiques hors du pays, notamment avec le Portugal. Il a su exporter la grandeur de l’Afrique hors du continent, à travers la mise en place d’échanges diplomatique intercontinentaux. Lors de son Hadj (pèlerinage) vers la Mecque en 1324, il est accompagné d’une escorte de 60 000 sujets, qui transportent sur eux pas moins de 12,75 tonnes d’or !

Dans sa grande générosité, il distribue de grosse quantité d’or aux necessiteux sur son passage, ce qui a pour conséquence économique d’augmenter considérablement les prix , et de créer une dévaluation massive et sans précédent de la monnaie.

Un zèbre sans rayure, c’est comme un homme sans culture

Toute nation qui se dit civilisée et qui aspire au développement et à la prospérité économique se doit de connaitre mais également de maîtriser sa propre histoire.

« Un zèbre sans rayure, c’est comme un homme sans culture », a dit un sage africain un jour.

Connaitre les African Heroes d’hier, pour être nous-même les African Heroes de demain. S’éduquer sur notre histoire. Telle est notre mission

Restez connecté et ne manquez aucune de nos nouvelles publications

Nouveau Projet

on vient de lancer un nouveAU PROJET !!!

Ça s’appelle « Ifowoso » qui signifie en langue Yoruba « Travaillons ensemble » et a pour slogan « La Plateforme N*1 des créateurs Afro »