Sadio Mané : l’enfant fugueur devenu star du ballon rond

Écrit par Masdouk

janvier 4, 2020

Né à Bambali au Sénégal le 10 avril 1992, Sadio Mané grandit dans un petit village de Casamance, au sein d’une famille où le football n’est pas vraiment roi. Fils d’Imam, ses parents le voient plutôt faire des études. Lui préfère passer son temps dehors, un ballon dans les pieds, et rêve de faire un jour de sa passion son futur métier. Bloqué par ses proches, le jeune Sadio est déterminé à y parvenir, même sans l’aide des siens. À 15 ans, il décide donc de fuguer, de tout quitter, pour aller à Dakar dans l’espoir de se faire repérer.

Interrogé par William Gallas, sur la chaîne SFR Sport, l’enfant de Bambali, revient sur ce tournant…

 » Je suis né dans un village, dans une famille très religieuse. Mon père, qui était imam, ne voulait pas que je joue au foot, mais c’est tout ce que je voulais dans cette vie, devenir joueur professionnel. Je me rappelle, quand j’étais au village, je jouais toujours au football, et parfois je n’allais pas à l’école. Il n’était pas content et me frappait toujours. Mais j’ai continué, et à 15 ans, je me rappelle, j’ai fui le village pour aller à Dakar, sans que personne ne le sache. Et une semaine après, alors qu’ils me cherchaient partout, ils ont su que j’étais à la capitale. J’avais comploté avec un ami pour aller à Dakar, mais une semaine plus tard, ma famille m’avait retrouvé et ramené au village. J’avais fini l’école, et là je leur ai dit qu’il était inutile de me retenir, sinon j’allais fuguer de nouveau. Il avaient alors compris et su qu’il fallait m’aider, et c’est ce qu’ils ont fait jusqu’à aujourd’hui… »

Ses parents le retrouvent et le forcent à rentrer. Il accepte mais à une condition, pouvoir retenter sa chance l’année suivante. La suite s’écrit à Mbour, ville réputée pour son football au Sénégal. C’est là-bas que Sadio Mané se présente pour une nouvelle détection, en 2009, et que son talent est pour la première fois remarqué. Rapidement, il est aiguillé vers Génération Foot, l’un des clubs de Dakar, où il participe à la montée en deuxième division en 2010-2011. L’été suivant, il signe au FC Metz grâce à un partenariat entre les deux clubs.

Il fait donc ses premiers pas en tant que joueur professionnel en Lorraine, où il évolue en Ligue 2. Mais pour Mané, le début de l’aventure en Europe n’est pas tout rose chez les Grenats. En 21 matches avec les Messins, il ne trouve qu’une seule fois le chemin des filets. Le RB Salzbourg lui fait quand même les yeux doux. Et c’est en Autriche que Mané prend son envol. Après deux saisons complètes là-bas, il file en Premier League du côté de Southampton. Avec les Saints, l’international sénégalais continue sa progression et inscrit notamment le triplé le plus rapide de l’histoire du championnat anglais en 2 minutes et 56 secondes.

À nouveau, après deux saisons, il est transféré mais cette fois pour un grand d’Europe. À l’été 2016, il dépose ses valises sur les bords de la Mersey, à Liverpool. En même temps que les Reds, Mané grandit et passe les étapes les unes après les autres. Après une première participation en finale de Ligue des Champions perdue face au Real Madrid (1-3), les hommes de Jürgen Klopp se vengent et remportent le titre suprême (2-0) contre Tottenham. D’un point de vue individuel comme collectif, l’année 2019 du buteur sénégalais est exceptionnelle, au point de faire de lui l’un des favoris du Ballon d’Or 2019.

Sadio Mané n’est pas juste un incroyable footballeur, il est aussi un homme humble et philanthrope! Voici les preuves :

Pourquoi voudrais-je dix Ferraris, vingt montres en diamants, ou deux avions ? Que feront ces objets pour moi et pour le monde ?  J’ai eu faim, et j’ai dû travailler sur le terrain; j’ai survécu aux guerres, joué au football pieds nus, je n’avais pas d’éducation et beaucoup d’autres choses, mais aujourd’hui avec ce que je gagne grâce au football, je peux aider mon peuple. J’ai construit des écoles, un stade, nous fournissons des vêtements, des chaussures, de la nourriture pour les personnes qui sont dans une extrême pauvreté. En outre, je donne 70 euros par mois à toutes les personnes d’une région très pauvre du Sénégal; ce qui contribuent à l’économie familiale. Je n’ai pas besoin d’afficher des voitures de luxe, des maisons de luxe, des voyages et encore moins d’avions ; je préfère que les miens reçoivent un peu de ce que la vie m’a donné , avait déclaré Sadio Mané au début du mois d’octobre .

Sadio Mané en Liverpool

Sadio Mané en Liverpool

Après la construction d’un lycée à Bambali, l’attaquant de Liverpool a lancé les travaux de construction d’un grand hôpital moderne estimé à 2 milliards de franc CFA. Prêt à tout donner et aider ses coéquipiers à briller et remporter les victoires  sur le rectangle vert, le vice-champion d’Afrique sait aussi aider sa communauté avec d’énormes investissements au niveau de la localité dont il est originaire. En mars dernier, l’enfant de Bombali avait déboursé une enveloppe de 152 millions de francs CFA (270.000 euros) pour offrir un lycée aux populations de son village natal. L’établissement est en plus est doté d’un complexe sportif et d’une bibliothèque. Ce geste de philanthropie a été  très apprécié par les 2.000 habitants de Bombali, un village de la région de Sédhiou où, plus de 60% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

C’est un geste louable, et nous n’avons pas les mots exacts pour dire à quel point nous l’apprécions, je ne peux pas le nier, je me souviens très bien à quel point les conditions étaient difficiles quand j’ai commencé à travailler ici. Alors que quelqu’un vienne ici pour me dire que tout un lycée va être construit, équipé et clôturé… rien qu’à voir le début du bâtiment, je n’ai vraiment pas de mots pour te dire la joie que je ressens, s’était félicité Ousmane Mané, directeur de l’école de Bombali.

Sadio est un joueur humble et qui sait régaler ses supporters de certaines grandes performances dans les grands rendez-vous. Mais surtout, le joueur de Liverpool garde les pieds sur terre. Lors d’un déplacement du Sénégal en Eswatini (anciennement Swaziland) pour les qualifications à la prochaine CAN, Mané a réalisé un très beau geste. Alors que l’un de ses coéquipiers est passé devant le staff sans rien dire, le joueur des Reds est descendu du bus et s’est arrêté en voyant un membre du staff décharger des bouteilles d’eau du bus.

Sadio aide au Sénégal

Sadio aide au Sénégal

Que de chemin parcouru pour l’enfant de Bambali, contraint de fuguer pour réaliser ses rêves. Il est donc clair que Sadio Mané est une inspiration incroyable pour la jeunesse Africaine!

À propos de l’auteur :

Masdouk Adelakoun

Masdouk Adelakoun

Fondateur et Editeur

Masdouk est le CEO et fondateur de la plateforme African Heroes qui a pour but d’inspirer la jeunesse africaine à partir des histoires vraies et inspirantes des Africains ayant réussi à accomplir de grande chose dans le monde. N’hésitez pas à le suivre !

Restez connecté et ne manquez aucune de nos nouvelles publications

Nouveau Projet

on vient de lancer un nouveAU PROJET !!!

Ça s’appelle « Ifowoso » qui signifie en langue Yoruba « Travaillons ensemble » et a pour slogan « La Plateforme N*1 des créateurs Afro »